La percutaféine

Gel Percutaféine

La surcharge pondérale (le fait d’avoir un certain nombre de kilos en trop) et à plus forte raison l’obésité sont des problèmes qui ne peuvent être traités que par des stratégies plurielles. Celles-ci regroupent outre les différents régimes diététiques, l’exercice physique, le soutien psychologique, un certain nombre de médicaments. Parmi ces derniers figure la percutaféine.

La percutaféine : un vrai médicament.

Bien que non remboursée par la sécurité sociale, la percutaféine dispose d’une Autorisation de Mise sur le Marché depuis 1982 en tant que médicament. Ce n’est donc pas un vulgaire cosmétique et il suffit d’ailleurs de consulter le site vidal.fr pour en avoir confirmation. Le fait qu’elle soit utilisée depuis plus de trois décennies a permis de valider son efficacité.

Une composition très simple pour un usage bien spécifique.

De la caféine (la même que celle du café du matin) à hauteur de 5g pour 100 g de produit, de l’alcool à 96% et des excipients pour faire pénétrer la caféine sous la peau. Et c’est tout !
La caféine présente dans le produit possède deux effets :
• C’est un composant « brûleur de graisse » qui dégrade et élimine une partie de la cellulite sous-cutanée.
• Elle empêche cette dernière de se reconstituer.

La percutaféine

La percutaféine

Mode d’emploi :

La percutaféine est vendue sous la forme de tubes de gel de 72 g ou de 192 g. Son application de 10 à 20 g de produit s’effectue localement à raison de deux fois par jour (matin et soir) par massage. La durée du traitement est de 6 semaines renouvelables éventuellement 2 à 3 fois par an. Mise à part l’hypersensibilisation à la caféine, il n’y a aucune contre-indication. Le seul effet indésirable connu est un dessèchement possible de la peau dû à la présence de l’alcool. Concernant la femme enceinte ou qui allaite, aucune donnée négative n’a été enregistrée, mais la prudence conseille de retarder le traitement jusqu’à l’accouchement ou la fin de l’allaitement.

Ce qu’il ne faut pas lui demander :

La percutaféine agit localement sur la cellulite sous-cutanée. En conséquence elle ne fait pas maigrir. Pour cela il est nécessaire de repenser son alimentation en qualité et en quantité et accroître ses dépenses énergétiques avec une activité physique et sportive.
Par contre dans son rôle de « brûleur de graisse » elle n’a pas d’équivalent. La preuve en est son succès depuis plus de 30 ans. Avec plus de 200 000 tubes vendus chaque année en pharmacies, elle détrône tous les autres amincissants qui rappelons-le ne sont pas des médicaments testés mais des cosmétiques.

Fabriquée par les Laboratoires Pierre Fabre, la percutaféine est commercialisée sans ordonnance en pharmacie (magasin ou en ligne) au prix moyen de 11/12€ le tube de 192g.

 

adminlacellulite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *